Information importante

Chers abonnés,

Je tiens à vous informer que vous n’aurez pas, avant quelques semaines, de nouvelles publications car mon ordinateur est tombé en panne…. En attendant de pouvoir de nouveau partager ma passion, je vous dis à bientôt et prenez soin de vous. Jacques

5+

Sur le chemin du retour…..

Sur le chemin du retour, la vision du paysage qui m’entoure. Il est difficile de faire ressentir ces moments à travers la photographie mais j’espère que vous aurez aimé le déroulement de cette journée de randonnée en dehors du temps et de la civilisation. Pour info, lorsque je suis rentré à mon logement, Niki ( Victoire, en français) ,mon amie et logeuse , m’a dit qu’elle était très contente que je sois revenu car des personnes qu’elle logeait, s’étaient perdues dans ce secteur…..! J’espère que vous aurez eu du plaisir à suivre cette journée de randonnée à travers ces humbles photos et ses commentaires. J’attends , avec impatience, vos commentaires ! Côte Est, Crète, septembre 2019.
4+

Petit regard en arrière !

Petit regard en arrière entre les deux cols , vue que je n’avais pu voir ce paysage à l’aller et dans la nuit…. Il me reste, environ, une bonne heure de marche encore avant de retrouver la civilisation… Quelle journée hors du temps, j’ai eu l’impression d’avoir vécu sur une autre planète. Mais il me reste à marcher sous la chaleur et le vent. Je pense qu’à mon retour à Palékastro et en retrouvant mes ami(e)s crétois, Niki, Thémis, Manolis, Dimitris, Irini, Michalis, et tous les autres, je serai très heureux de partager mon aventure. Côte Est, Crète, septembre 2019.
8+

Espace culture !

Le moindre espace possible à cultiver est utilisé avec toutes les difficultés (manque d’eau, terre difficile à travailler, récolte aléatoire ) que cela engendre . Côte Est, Crète, septembre 2019.
7+

Distance sociale et sanitaire !

Dans l’ère du temps, la distance sociale et sanitaire est respectée ! Les « chamois » crétois sont à la pointe des recommandations…..! Côte orientale de la Crète, septembre 2019
7+

Il passe nonchalamment et son odeur était très virulente !

Le bouc , au bout d’un moment de réflexions, se décida de se déplacer et il passa nonchalamment à côté de moi. Malgré le vent fort, son odeur était très virulente ! Poursuivant nos chemins chacun de notre côté, d’autres surprises m’attendaient ! Lors de ma randonnée, à l’aller, comme il faisait nuit, je vous le rappelle, je découvris le paysage environnant à chaque pas, avec le vent et une très forte chaleur comme compagnie. Je n’ai toujours pas rencontrer d’âmes qui vivent… C’est un secteur vraiment sauvage ! Côte Est, Crète, septembre 2019.
7+