Sweet home !

Sweet home à Agonda, côte Ouest, (état de Goa, Inde) où le calme est pleinement présent. Nous avons séjourné une semaine dans ce lieu, la mer à quelques mètres, les oiseaux chantant sans cesse, les singes un peu présent, où notre propriétaire était très attentionnée, ainsi que le personnel . Cela faisait du bien de se poser là quelques jours après les deux jours passés à Mumbai et les kilomètres parcourus ( avion, voiture, rickshaw ). Octobre 2010.
Notre propriétaire.
+9

Distance sociale et sanitaire !

Dans l’ère du temps, la distance sociale et sanitaire est respectée ! Les « chamois » crétois sont à la pointe des recommandations…..! Côte orientale de la Crète, septembre 2019
+10

Direction le Sud !

C’est parti, direction le Sud ! Un léger vent venant de trois quart arrière fait du bien car la chaleur se fait, elle, bien sentir. Lors de cette déambulation côtière, je trouvais des fossiles d’oursin, d’un diamètre, environ, de 20 cm. Côte Est, Crète, septembre 2019
+5

Milieu minéral

Milieu minéral , et vue sur la partie d’où je viens, le passage du deuxième col ( en bas et à gauche de la cassure du « sommet » ). Le fond de l’air se réchauffe petit à petit , il me tarde de rejoindre la mer ! Côte Est de la Crète, septembre 2019.
+2

Coucou ! Je suis là !


Coucou ! je suis là , toi qui m’attendais ! Après toute cette randonnée dans la nuit, avec comme seule compagnie, le vent, il est sorti dans toute sa splendeur. C’est donc dans la descente menant à la mer qu’il m’est apparu et sa douce chaleur m’entourait de ses rayons. Il restait , environ, une petite 1/2 heure de marche pour arriver à la grande bleue et pouvoir me reposer un moment avant de longer la côte vers le Sud. Côte Est, Crète, septembre 2019.
+5

Enfin ! La voilà !


Enfin ! la voilà ! Après avoir passé le deuxième col, celle que j’étais venu rencontrer, elle était sous mes yeux. Seul le bruit du vent, et quelques oiseaux, berçait mes oreilles. Le soleil ne s’était pas encore livré à sa danse . A cet instant, je me suis dit qu’il fallait absolument que je fasse plus attention à moi car le moindre souci physique serait très embêtant, pas de réseau téléphonique pour appeler au cas où, personne aux alentours…. mais l’envie de la rejoindre fût plus forte ! Je décidais donc de descendre…afin de découvrir ses beautés. Crète, côte Est, septembre 2019
+4

Première vision

Première vision, à 6h42 du matin, depuis que j’ai démarré, à 5h20, la randonnée après avoir passer un premier col et un deuxième m’attend. Ce jour là, la ballade avait commencé par un problème technique, ma lampe frontale s’est arrêtée de fonctionner au bout de 10 minutes de marche, et du coup j’ai marché tout le reste du temps de la nuit à l’aveugle sans savoir réellement quel terrain j’allais rencontrer….mais en sachant qu’au bout se trouver la mer. Crète, côte Est, septembre 2019

+5