Hoysala

C’est au cour d’un voyage en Inde en septembre 2016, itinérant, que j’ai pu visiter le temple de Kesava (13ème siècle) à Somanathapura  qui se trouve à l’ouest de Mysore (Karnataka).

Ce fut un moment très particulier car j’étais à la recherche d’un lieu  pour laisser un objet( une étole de soie crétoise , brodée) de ma défunte épouse, qui me l’avait demandé, si je retournai en Inde, de laisser quelque chose d’elle dans ce pays. Ce ne fut pas dans ce temple mais dans un autre du 9ème siècle, avec l’autorisation du prêtre présent , sur Vishnou dormant,  mais j’ai longuement hésité…

Hoysala ?

L’Empire Hoysala était un empire d’Inde du Sud qui s’étendait sur la majeure partie de l’Etat actuel du Somanathapura entre le Xe et le XIVe siècle. Sa capitale, initialement la ville de Belur, fut ensuite transférée à Halebid.

Le temple de Kesava à Somanathapura (Karnataka, Inde)

Les souverains Hoysala étaient originaires de la région de Malenadu, dans les Ghats occidentaux. Durant le XIIe siècle, profitant des luttes intestines entre les Chalukya occidentaux, qui gouvernaient alors la région, et les royaumes de Kalachuri, les Hoysala annexèrent des parties de ce qui est aujourd’hui le Karnataka et les régions fertiles au nord du delta du fleuve Cauvery dans l’actuel Tamil Nadu. Pendant le XIIIe siècle, les Hoysala gouvernaient la majeure partie du Karnataka, le nord-ouest du Tamil Nadu et des parties de l’ouest de l’Andhra Pradesh et du Télangana

Plafonds du temple

L’ère Hoysala a été une période importante dans le développement de l’art, de l’architecture et de la religion dans Inde du Sud. L’Empire est, aujourd’hui, principalement connu pour l’architecture de ses temples : plus d’une centaine d’entre eux datant de cette époque ont en effet survécu, éparpillés dans le Karnataka

Ces temples, sculptés de manière exubérante, comprennent le temple de Chennakesava à Belur, le temple de Hoysalesvara à Halebid et le temple de Kesava à Somanathapura. Les Hoysala parrainèrent également la littérature, en kannada et en sanskrit.

0

3 réponses sur “Hoysala”

  1. C’est absolument incroyable, cette précision, ces détails … Ça coupe le souffle ! Merci, encore et encore…
    Et pour l’histoire de cette étoile de soie qui a un tel destin… qui bouleverse…qui fait s’incliner et en même temps de s’émerveiller…. Humblement… Avec tout le respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *